POLITIQUE

« LA POLITIQUE »

Une histoire de collaboration entre acteurs des territoires…


Sans outil de vulgarisation de la Géographie, les acteurs socio-économiques, dont les citoyens, ne peuvent pas s’investir pleinement dans la gestion de leur territoire.

Dès à présent, et grâce à ce site de simplification de la géographie, chaque citoyen, peut :

  • Lister les acteurs autour de lui
  • Nous faire parvenir cette liste
  • Proposer de co-organiser des échanges sur la gestion territoriale.

Un territoire vert et vertueux invite ses acteurs à définir les besoins de sa population et les meilleures solutions pour y répondre.

La région et à terme les bassins et sous bassins hydrographiques, connectés entre eux, correspondent, a priori, aux périmètres optimaux pour tendre vers un équilibre économique sans attendre des choix nationaux et internationaux qui ne semblent pas pouvoir apporter une solution structurelle.

Les nationaux et les instances internationales devront être des garants d’un monde composé de bassins économiques épanouis, puisqu’autonomes ET connectés à travers des échanges sains et équilibrés.

Les États et l’état du monde sont le reflet de la volonté des acteurs de collaborer, dans l’objectif d’appréhender ensemble nos choix de société, et ce à chaque échelle. La région, comme précurseur d’une dynamique de sobriété heureuse !

En effet si nous souhaitons gérer intelligemment notre société il semble nécessaire de mettre autour de la table tous les sujets et tous les acteurs. La proximité des acteurs entre eux et des territoires permet aux capitales régionales de faciliter la concrétisation du processus abouti de concertation.

Les conséquences positives de tendre vers un équilibre entre l’offre (la production) et la demande (les besoins) :

  • Investissements rentables et durables
  • Emplois épanouissants
  • Forte cohésion sociale
  • Écosystèmes valorisés
  • Dynamisme culturel
  • Solidarité humaine
  • Inspirer et accompagner les régions voisines et le monde
  • Humanité en paix

Aborder des notions clivantes telles que la démocratie, l’écologie, le RIC, la constitution, le pouvoir d’achat, les migrations…….. est CONTRE PRODUCTIF, si on introduit pas notre discours par la définition de la politique : « La Politique ce n’est pas le fait d’avoir une idée qui puisse s’imposer à autrui, mais d’organiser des débats sur la gestion territoriale pour que chacun puisse travailler sur les sujets qui l’intéressent ! »

Il n’y a pas un problème plus important qu’un autre ! Nous les alimentons quand nous les opposons !

Ainsi, pour sortir de toutes formes de discrimination il est nécessaire d’orienter notre discours sur l’origine scientifique et structurelle de tous les problèmes : L’ORGANISATION DE NOS TERRITOIRES !


« LE FUTUR EST UN EXERCICE D’IMAGINATION POUR PERMETTRE AU PRÉSENT DE SUBLIMER LE PASSÉ. »


Cliquez ici : Un autre schéma pour continuer d’apprendre comment réussir une concertation aboutie